Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 19:10

A 86 ans, l’Issoirien André Vaure a appris à se servir d’un ordinateur et à surfer sur le web


Pour André Vaure et son épouse Janine, au moindre doute ou à la moindre envie, il suffit d’allumer le PC pour obtenir la solution.

Pour André Vaure et son épouse Janine, au moindre doute ou à la moindre envie, il suffit d’allumer le PC pour obtenir la solution.

Jadis peu intéressé par l’informatique et Internet, André Vaure, 86 ans, a retourné sa veste. En l’espace de quelques mois, il a appris à s’en dépatouiller. Portrait.

 

«je suis passionné d'informatique et je souhaite initier les aînés intéressés aux bases du web et de la bureautique », expliquait Bernard Demarcq, président du Club activités loisirs, dans notre édition du  9 janvier 2012 (*).

Cette annonce a fait littéralement tilt auprès de l'Issoirien André Vaure, 86 ans. Ancien responsable des méthodes en entreprise, ce retraité, bien que très volontaire, ne voyait pas auparavant l'intérêt d'apprendre à aller sur Internet.

Il le reconnaît aisément. « À la fin de ma carrière, la comptabilité se servait déjà des ordinateurs, mais, nous, aux services techniques, ce n'était pas le cas. Mon outil de travail, ce n'était pas la machine à écrire. Mais plutôt un crayon, une règle et une table à dessin. Je n'ai pas du tout trempé dedans, du coup j'ai fait une sorte de rejet. J'avais vécu toute ma vie sans, alors pourquoi m'y mettre ? »

Assidu à des cours personnalisés suivis 
étape par étape

Mais le temps défilant, les besoins administratifs naissants et, surtout, sous l'influence de ses amis et petits-enfants, il s'est laissé convaincre par l'idée.

Résultat ? En l'espace de trois mois, il a retenu toutes les bases de l'informatique grâce à des cours personnalisés avec Bernard, devenu son ami. « J'ai commencé en février, quand il avait un moment, à raison de trois fois par mois. Soit j'emmenais mon ordinateur portable à l'Escapade, soit Bernard venait à la maison. »

André avançait. En partant de loin, mais en passant les étapes haut la main. « Je n'ai pas trop pataugé bizarrement. Il m'a d'abord appris à me servir du clavier pour écrire un texte et à utiliser une souris. Ce qui n'était pas facile, à mon âge… Puis, on a commencé à traiter et enregistrer des photos avant d'aller sur Internet. En ce moment, j'apprends à utiliser le logiciel Excel® et ses tableaux pour faire mes comptes. »

De quoi rester dans le coup. « C'est certain que ça fait fonctionner la tête. Car même si je lis beaucoup, j'ai besoin de faire travailler ma mémoire. Je le réalise. »

Au point, en peu de temps, de devenir « l'homme à tout faire » de la famille. Exemple : « L'autre jour, une de mes belles-filles m'a téléphoné pour me demander de lui dénicher un hôtel dans le coin de Rocamadour. Quelques instants plus tard, c'était fait. »

D'autant plus qu'entre le Sénégal, l'Île Maurice, l'Italie ou l'Irlande, il voyage régulièrement avec son épouse. « En septembre, on s'apprête à partir en Guadeloupe. J'ai déjà commencé à regarder des photos d'hôtels et les critiques qui vont avec sur Internet. »

Un « papy branché »

Outre ces recherches de locations, il s'informe sur le web régulièrement. « Je suis l'actualité et les transferts de football et de rugby. Et bien sûr, je regarde des recettes pour ma femme. Si elle a besoin d'un temps de cuisson, en un clic, je suis son homme. »

Cet ancien pêcheur au gros - des têtes de barracudas et de merlans blancs décorent les murs de sa maison - a six-arrières-petits-enfants, tous très fiers de lui. D'autant plus que leur « merveilleux papy », dixit Janine, les laisse utiliser à souhait son PC lorsqu'ils viennent leur rendre visite.

En attendant, un de ses prochains souhaits : passer de l'élève au maître. « Quand je serais encore plus à l'aise, je voudrais essayer d'apprendre à ma femme les quelques bases, comme envoyer et recevoir des e-mails. »

Mais Internet, pour lui, ce n'est pas que cela. La preuve : « Cela permet de satisfaire tellement de curiosités. Je le conseille aux gens de mon âge. C'est super-instructif. Moi, j'avais juste peur de devenir accroc. Mais j'ai résisté. » La sagesse, sûrement. Bien que ses 20 ans ne soient pas si loin. « Personnellement, je ne me sens pas vieux. Mais je pense que ça peut en aider à se sentir plus jeune », confie-t-il. Secret dévoilé.

(*) Club activités loisirs, à l'Escapade. Tél. 04.73.72.19.59.

Baptiste Chevogeon

La Montagne le 2 aout 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by jakin - dans La presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jakin
  • Le blog de jakin
  • : autodidacte, socialiste, hédoniste
  • Contact

Texte Libre

  • “Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer.”   Paulo Coelho
  • Comme écrivait Barthes dans « Mythologies » (à l'époque du poujadisme, ce mouvement de promotion du bon sens), c'est un concept qui empêche « d'imaginer l'autre »
  • "Les prétres (rabbins,curés, pasteurs, imams,bonzes etc)ne sont pas ce qu'un vain peuple pense" , "Notre crédulité fait toute leur science"   Voltaire
  • "L'absurde n'est pas un savoir, c'est un état acquis par la confrontation consciente de deux forces. Maintenir cet état demande une lucidité et nécessite un travail, l'absurde c'est la conscience toujours maintenue d'une « fracture entre le monde et mon esprit »"  Camus
  • "Connais toi, toi-même"  Socrate
  •   "Jouis et fais jouir, sa ns faire de mal ni à toi ni à personne :voilà, je crois, toute la morale »    Chamfort
  • "Les suppositoires à la nitroglycérine sont beaucoup plus efficaces que ceux à la glycérine pure, mais se révèlent beaucoup plus bruyants."    Pierre Dac

Recherche

Des mots et maux

La laïcité fait peur:

  • Peur de rendre les gens humains
  • Peur que les humains réfléchissent à leur condition d'humain
  • Peur de rendre les petits d'hommes devenir des êtres pensants par eux-même
  • Peur de voir se cotoyer des hommes croyants et non croyants
  • Peur que les femmes et hommes aient les mêmes droits
  • Peur que le blanc, le noir, le jaune, le basané, le rouge vivent en harmonie
  • Peur que les différences sexuels existent