Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 12:36

Des Frères en France ont demandé à une R.L. du G.O.D.F. , La Loge Etoile d'Israël à l'O. de Tel Aviv de s'exprimer sur la situation de guerre qui se déroule à Gaza et en Israël

Sur le site de la Loge l’Etoile d’Israël, il y a d'abord ce texte en caractères gras puis cette analyse de la situation.

Je la livre à votre sacacité.

Les thèmes qui nous animent sont habituellement la franc-maçonnerie, la laïcité, la fraternité et ce qui peut faire avancer vers la paix. Toute mort d’innocent quelle qu’elle soit nous révolte, y compris à Gaza, en Syrie où ailleurs. Mais en ce moment, ici c’est la guerre. Les roquettes pleuvent sur tout Israël. Les frères de l’Étoile d’Israël ne sont pas plus préservés que les autres citoyens de ce pays, qu’ils soient juifs, chrétiens, arabes, druzes ou laïques. Heureusement pour nous les mesures de protection sont pour le moment efficaces quoique contraignantes. En Israël dit-on les missiles servent à protéger les populations civiles tandis qu’à Gaza ce sont les populations civiles qui servent à protéger les missiles. Nous souhaitons ardemment un cesser le feu qui permettra d’arriver à une solution durable. En attendant nous privilégions les informations qui concernent Israël et Gaza.

L’analyse de nos frères de Tel Aviv, demandée par quelques frères français qui nous l’ont transmise avec l’autorisation de la Loge L’Étoile d’Israël, est titrée « TSUK EYTAN ». C’est le nom hébreu de l’opération Bordures Protectricesactuellement conduite par Israël.

__________________________

« Nous vous remercions de votre demande fraternelle d’analyse sur ce qui se passe dans notre région et ses débordements antisémites sur le territoire de la République Française.

Contrairement à l’apparence il ne s’agit pas d’un n-ième affrontement entre Israéliens et Palestiniens. Israël n’est pas en guerre contre les Palestiniens, et n’a aucune revendication sur Gaza. Ce dont il s’agit c’est d’une guerre d’un type nouveau menée contre l’Etat démocratique d’Israël par l’organisation djihadiste et terroriste du Hamas.

Après un rappel des faits, nous dresserons la carte d’identité du Hamas, son idéologie, ses objectifs et sa stratégie terroriste, puis nous analyserons les mesures prises par Israël pour se défendre dans le respect du droit et nous nous interrogerons sur le sens des débordements antisémites en France. Enfin nous exprimerons notre point de vue sur le devoir des Francs-Maçons dans ces circonstances.

RAPPEL DES FAITS

Le cessez le feu négocié par la communauté internationale en novembre 2012 entre Israël et le Hamas qui règne sur la bande de Gaza depuis son coup de main de 2007 contre l’Autorité Palestinienne va être rompu dès janvier 2014 par les roquettes tirées de Gaza contre les villes et villages du sud d’Israël: 26 en janvier, 9 en février, 65 en mars, 24 en Avril, 7 en mai, 54 en juin[1]. Israël régira avec beaucoup de retenue à ces tirs pour ne pas compromettre la négociation en cours d’un règlement de paix avec l’Autorité Palestinienne sous l’égide des Etats Unis, et son Secrétaire d’Etat John Kerry.

Le 12 juin 2014 trois adolescents israéliens sont enlevés. L’opération menée pour les retrouver permettra d’identifier les responsables: deux militants du Hamas de Hébron. Le 30 juin leurs corps sont retrouvés. L’autopsie montre qu’ils ont été assassinés dès leur enlèvement. Le Hamas dénie sa responsabilité mais approuve « l’exploit » aussitôt fêté par les habitants de Gaza. Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, condamne ces meurtres et stigmatise avec véhémence le Hamas pour son approbation. Le 1 juillet un jeune palestinien de Jérusalem est enlevé et brulé vif. Ce crime odieux est condamné par tout Israël, notamment par le premier ministre. Peu après les auteurs présumés, trois juifs de Jérusalem, sont arrêtés et déférés à la justice.

Début juillet le Hamas promet l’enfer à Israël et tire à partir de la bande de Gaza des centaines de missiles et de roquettes sur tout Israël, notamment toutes ses grande villes Beersheba, Ashdod, Ashkelon, Tel-Aviv, Haïfa et Jérusalem. Le 6 juillet Israël exige l’arrêt des tirs dans les 48 heures, sous peine d’action militaire pour les neutraliser. Le Hamas poursuivant ses tirs, Israël passe à l’action.

Le 14 juillet l’Egypte propose un cessez le feu. Accepté par Israël il est rejeté par le Hamas qui poursuit ses bombardements au rythme de près de 200 tirs par jour. Israël engage alors une opération terrestre d’envergure pour détruire les rampes de lancement, les entrepôts et les ateliers de production de ces missiles.

Le déclenchement de cette opération terrestre, met au grand jour un vaste dispositif de tunnels offensifs débouchant en territoire israélien près de dizaines de villages et de cités pour y perpétrer massacres et enlèvements de masse. Le repérage de ces tunnels sur toute leur longueur qui partent d’écoles, de mosquées, d’hôpitaux et d’immeubles d’habitation et leur destruction de bout en bout devient alors aussi impérieux que celle des objectifs précédents.

L’action terrestre commence à porter ses fruits. Jusqu’au 23 juillet 31 tunnels sont mis à jour, 15 seront détruits, le nombre quotidien de tirs de missiles est réduit substantiellement et grâce au Dôme de Fer, Israël ne déplore que 5 tués civils au lieu des milliers escomptés.

CARTE D’IDENTITÉ DU HAMAS  

Le Hamas est issu de la branche palestinienne des Frères Musulmans créés en Egypte en 1929. Son idéologie et ses objectifs sont définis dans sa charte de 1988[2]. Il aspire à l’anéantissement d’Israël et des juifs, à la domination de L’Islam. Il combat la franc-maçonnerie, la laïcité, refuse la paix et la tolérance. En voici quelques extraits :

Sur Israël, les juifs et le judaïsme : « Israël n’existera que jusqu’à ce que l’islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé« , (Préambule). « Le jour du jugement ne surviendra que lorsque les musulmans combattront et tueront les juifs … » (art. 7). « Israël, le judaïsme et les juifs défient l’islam et la nation musulmane« (art. 28).

Sur la laïcité [3] : « Le sécularisme contredit totalement l’idéologie religieuse. Les décisions, comportements et attitudes procèdent des idéologies. C’est pourquoi malgré toute notre estime pour l’OLP … il nous est impossible de troquer l’islamité actuelle et future de la Palestine pour le sécularisme. L’islamité de la Palestine fait partie de notre religion et quiconque prend sa religion à la légère est un perdant » (art. 27).

Sur la paix et la tolérance : « Sous l’aile de l’Islam les fidèles des trois religions – l’islam, le christianisme et le judaïsme, peuvent coexister les uns avec les autres dans la paix et la tranquillité. La paix et la tranquillité ne seront possibles que sous l’aile de l’islam. L’histoire récente et ancienne en est le meilleur témoin. Il est du devoir des disciples des autres religions d’arrêter de contester la souveraineté de l’islam sur cette région car le jour où ils prendraient le contrôle il n’y aura rien d’autre que le carnage, les déplacements et la terreur  » (art. 31).

Sur la femme et la franc-maçonnerie : « Dans la bataille de libération, le rôle de femme musulmane n’est pas inférieur à celui de l’homme. C’est l’usine à hommes. Elle joue un grand rôle dans … l’éducation des jeunes générations. Les ennemis ont compris [ que …]s’ils parvenaient à lui faire prendre le chemin qu’ils désirent loin de l’islam, ils gagneront le combat. C’est pour cela qu’on les trouve sans cesse sur la brèche dans le domaine des média et des films … des programmes d’enseignement, utilisant pour cela leurs larbins infiltrés par des organisations sionistes sous divers noms et formes, comme la franc-maçonnerie, les clubs Rotary, les groupes d’espionnage … qui ne sont rien d’autres que des cellules de subversion et de sabotage … Le jour où l’islam contrôlera l’orientation des affaires de la vie, ces organisations hostiles à l’humanité et à l’islam seront anéanties «  (art.17)

LA STRATÉGIE TERRORISTE DU HAMAS  

Le Hamas est formellement considéré comme une organisation terroriste par nombre de pays notamment l’Union européenne, les Etats Unis, le Canada et le Japon. De plus le Quartet, i.e. les Nations Unies, l’Union Européenne, la Russie et les Etats Unis, ont exigé qu’il accepte trois principes, à savoir, reconnaitre l’Etat d’Israël, accepter les accords passés (accords d’Oslo) et renoncer à la violence pour parvenir à ses fins. Jusqu’à présent il s’y est refusé.

Le Hamas n’est pas seulement une organisation terroriste recourant à la violence contre les civils d’Israël et les ciblant délibérément, il a aussi pris le pouvoir dans la Bande de Gaza en recourant au terrorisme. Ce n’est pas son succès électoral relatif de 2006 qui a porté le Hamas au pouvoir à Gaza, mais son coup de force militaire par lequel il a liquidé ses dirigeants et militants du FATAH ainsi que les fonctionnaires en place de l’Autorité palestinienne en les exécutant ou en les précipitant du haut des immeubles de Gaza. Malgré un bilan calamiteux, il s’est maintenu au pouvoir en intimidant la population et en recourant à l’occasion à la violence contre elle.

Cet Etat terroriste a aussi mis en œuvre une stratégie terroriste contre la population civile de la Bande de Gaza. Les postes de commandements du Hamas, ses arsenaux et stocks d’armement ont été délibérément placés dans des installations civiles par excellence, des écoles, des hôpitaux, des mosquées ou dans leur sous-sol. Les ambulances ont aussi été systématiquement utilisées pour transporter des militants armés d’un endroit à un autre. Enfin les 17.000 militants armés du Hamas ont forcé la population civile de Gaza à accepter que des rampes de lancement, des stocks de missiles et d’explosifs et des puits d’accès aux tunnels soient placés dans le sous-sol de leur maisons et de leurs jardins. Quand Israël a demandé par téléphone ou par tract à ces civils de quitter ces lieux pour les neutraliser, les militants du Hamas s’y sont opposés en les menaçant. Le Hamas a donc bien pris en otage les civils de la Bande de Gaza pour s’en servir comme bouclier humain. Du pur terrorisme.

LES MESURES PRISES PAR ISRAËL ET LE RESPECT DU DROIT

Qu’a fait Israël pour protéger ses habitants et contrer la stratégie terroriste du Hamas? Israël a investi des moyens gigantesques dans le système Dôme de fer, le déploiement de multiples abris mobiles et la mise en place d’un système d’alarme sophistiqué donnant 15 secondes à deux minutes pour se mettre à l’abri. A longueur de journée, la défense passive n’a cessé d’instruire la population sur ce qu’elle devait faire en l’absence d’abri, en véhicule ou en rase campagne et minimiser l’impact des retombées. Israël ne déplore que 5 tués civils au lieu des milliers escomptés.

Tirant l’enseignement des rounds précédents, cette fois, Israël s’est abstenu de couper l’eau et l’électricité fournies à Gaza, qui d’ailleurs couvre la quasi-totalité de ses besoins, veillé à fournir chaque jour médicaments et aliments nécessaires et accepté tout cessez le feu pour atténuer les souffrances de la population.

L’armée israélienne, a renoncé à l’effet de surprise pour ses frappes, et indiqué plusieurs heures et même jours à l’avance aux civils par téléphone, tract ou par l’intermédiaire de l’ONU les objectifs qui seraient frappés en leur demandant de s’en éloigner. Enfin, elle a doté les commandants de brigades de conseillers juridiques pour que leurs éventuelles décisions contre des installations civiles ayant servi militairement soient fondées sur le droit des gens en la matière, i.e. qu’ils soient justifiés et proportionnés.

LES DÉBORDEMENT ANTISÉMITES EN FRANCE

Dans divers pays il y a eu des manifestations de protestation contre le grand nombre de victimes civiles à Gaza et de soutien aux habitants de Gaza voire au Hamas. Il y en a eu aussi en France. Elles regroupaient outre les organisations islamistes liées aux Frères Musulmans, l’extrême gauche, une partie de l’extrême droite et, le MRAP, la Ligue des Droits de l’Homme, le Front de Gauche, la CGT et de nombreux socialistes. Ce qui nous pose problème et devrait poser problème à tout citoyen soucieux de l’ordre républicain. En effet plusieurs de ces manifestations ont dégénéré en explosion de haine et de violences antisémites et qu’aucune de ces organisations de gauche n’a quitté les cortèges ni condamné les violences antisémites, comme s’ils les approuvaient ou y adhéraient.

Nous sommes stupéfaits de voir ces organisations, dans lesquelles nombre d’entre nous ont milité, défiler avec des slogans antisémites, anti-démocratiques et bellicistes, derrière les drapeaux du Jihad Islamique et de l’Etat Islamique en Irak et au Levant, qui menace la stabilité du monde. L’écrivain Pierre Jourde leur suggère des slogans qui font partie du projet islamiste :

- Vive la dictature !
- A mort la démocratie !
- A bas la liberté des cultes !
- Rétablissez la peine de mort !
- Les femmes à la maison !

Que signifie et que présage l’alliance des militants de la gauche laïque avec les islamistes qui les ont toujours abhorrés ? Que signifie l’indifférence qui accompagne des conflits beaucoup plus meurtriers (Syrie, Irak, Soudan, etc.) dont les photos sont souvent utilisées à tort et à travers pour illustrer le martyre palestinien ? Force est de constater que dès qu’il s’agit d’Israël la raison est remplacée par la passion et les principes et valeurs sont jetés aux oubliettes.

LE DEVOIR DES FRANCS-MAÇONS

En tant que Francs-Maçons nous sommes meurtris par cette situation, tous ces morts palestiniens et israéliens et toutes ces destructions et nous restons fidèles à nos idéaux de Liberté d’Égalité et de Fraternité pour toute la race humaine, comme du respect des autres et de nous-même, et des principes de Laïcité, de Paix, de Justice et de Solidarité.

Il y a une justice à défendre et des injustices à pourfendre. Et on ne saurait prétendre montrer le Prédateur comme un Libérateur. Nous voulons dénoncer fortement l’engrenage mortifère : PROVOCATION  RÉPRESSION
Nous avons besoin de l’appui de toutes nos sœurs et tous nos frères, y compris et surtout nos frères Arabes, ainsi que de tous les Démocrates et de tous ceux qui sont assoiffés de Paix et de Liberté. »

[1] http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Palestinian_rocket_attacks_on_Israel,_2014

[2] A quelques nuances près nous nous sommes fondés sur la traduction en français de Jean François Legrain chargé de recherches au CNRS http://iremam.cnrs.fr/legrain/voix15.htm Ces nuances rendent à notre sens mieux compte de texte original en arabe.

[3]L’idée laïque, le laïcisme, al-’imâniyya, si­gnifie la non-religion, al-dîniyya,

Ce sujet est hyper sensible.

Ce texte ne nous laisse pas indifférent.

Des conclusions:

Intitulant ce texte, les ennemis de nos ennemis ne sont pas nécessairement nos amis:

  • je n'admets pas ce qui se passe la bas. 
  • J'ai trop d'amis au Liban , en Israël , en Palestine. et des amis proches (Mon filleul au Liban , lui médecin ne sait pas comment cela va finir)
  • Je ne soutiens ni les nazis du Hamas (car utiliser sa population ,ses civils que l'on est sensé gouverner et protéger et que l'on transforme en bouclier humain), ni les nazis d'extrême droite chez certains colons israëliens (il sont en partie au grouvernement israëlien) qui font une politique d'apartheid, qui bombardent les populations civiles ) sont pour moi à mettre dans le même sac de l'ignominie.
  • Je n'admets pas les manifestations en France au nom de la Palestine en exhibant des armes, en préchant la guerre sainte , en criant sa haine à un autre peuple (n'est ce pas dans la déclaration politique du Hamas  que l'extermination des juifs se trouve dans les 1eres lignes?) 
  • Je n'admets pas qu'au nom d'un Dieu d'amour (soi disant) on tue celui qui ne croit pas, celui qui croit différement, celui qui croit modérement, celui qui fait preuve de réserve , de modération .
  • Je n'admets pas non plus que le décompte macabre soit un enjeu journalistique .

Mon choix est clair:

 C'est notre république française qui doit rappeller ses valeurs et les "exporter" /

  • Liberté
  • Egalité 
  • Fraternité
  • Laïcité

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jakin - dans L'humain
commenter cet article

commentaires

Pepoli 25/08/2014 18:40

Le MOSSAD n'aurait pas fait mieux. Ce n'est pas par le cynisme qu'on va arriver à la paix. "Justice et paix s'embrassent." Où est la limite entre le résistant et le terroriste? Je ne suis ni juif,
ni musulman. Israël doit cesser l'arrogance, et s'interroger avec sincérité sur sa propre responsabilité dans ce conflit meurtriers et fratricide. Il n'y pas, d'un côté, les gentils, et de l'autre,
les méchants. On pourrait au moins reconnaître que des crimes sont commis des deux côtés, avec des moyens et des conséquences très déséquilibrés. La posture de certains FF qui sont concernés par ce
drame me désole. Le temple est détruit et les outils brisés. La passion et l'égocentrisme l'ont emporté sur la raison et l'humanisme. Espérons que tous (juifs et arabes: parce que à la vérité,
c'est de cela qu'il s'agit) reprennent leurs esprits.

Présentation

  • : Le blog de jakin
  • Le blog de jakin
  • : autodidacte, socialiste, hédoniste
  • Contact

Texte Libre

  • “Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer.”   Paulo Coelho
  • Comme écrivait Barthes dans « Mythologies » (à l'époque du poujadisme, ce mouvement de promotion du bon sens), c'est un concept qui empêche « d'imaginer l'autre »
  • "Les prétres (rabbins,curés, pasteurs, imams,bonzes etc)ne sont pas ce qu'un vain peuple pense" , "Notre crédulité fait toute leur science"   Voltaire
  • "L'absurde n'est pas un savoir, c'est un état acquis par la confrontation consciente de deux forces. Maintenir cet état demande une lucidité et nécessite un travail, l'absurde c'est la conscience toujours maintenue d'une « fracture entre le monde et mon esprit »"  Camus
  • "Connais toi, toi-même"  Socrate
  •   "Jouis et fais jouir, sa ns faire de mal ni à toi ni à personne :voilà, je crois, toute la morale »    Chamfort
  • "Les suppositoires à la nitroglycérine sont beaucoup plus efficaces que ceux à la glycérine pure, mais se révèlent beaucoup plus bruyants."    Pierre Dac

Recherche

Des mots et maux

La laïcité fait peur:

  • Peur de rendre les gens humains
  • Peur que les humains réfléchissent à leur condition d'humain
  • Peur de rendre les petits d'hommes devenir des êtres pensants par eux-même
  • Peur de voir se cotoyer des hommes croyants et non croyants
  • Peur que les femmes et hommes aient les mêmes droits
  • Peur que le blanc, le noir, le jaune, le basané, le rouge vivent en harmonie
  • Peur que les différences sexuels existent