Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 18:16
Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 21:44

Découverte d'un super blog sur lacanau avec de jolies photos et des références historiques sur Lacanau

A voir e à revoir 

OCEANIK

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 13:33

Le site républicain d'Olivier Baccialone est ouvert .

Souhaitons lui bon vent et qu'il éclaire ce qu'est la vraie vie des canaulaises et des canaulais.

Vous pouvez y aller ici

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 12:58
La Villa La Tour, sur le front de mer, est menacée par un projet de destruction
La villa est encastrée entre deux immeubles

La villa est encastrée entre deux immeubles (Photo DR)


Coincée entre deux immeubles modernes duboulevard de la Plage, la Villa La Tour est au coeur d'un projet immobilier qui entraînerait sa démolition.

Bâtie il y a près d'un siècle, lors de la grande période des stations balnéaires du littoral, elle est aujourd'hui divisée entre trois appartements, dont un  dans la tour à qui elle doit son nom.

Elle pourrait laisser place à un immeuble avec logements et parkings
.Sud ouest du 29 octobre 2013

Il semble que la frénésie de constructions s'amplifie avant les éléctions de 2014.

Il faut croire que les affairistes passent la surmultipliée en donnant perdant le maire acteul si conciliant envers eux.

Aprés le buzz de la Gaité, voilà t'y pas que nous nous recevons une belle nouvelle: démolir une villa un peu ancienne et si typique de la période de démarrage de la station..

Les promotteurs s'en foutent même si ce sera un "signal" bis dans 20 ou 30 ans . Ce seront nous les contribuables qui payreont et les promotteurs auront fait leur beurre.

C'est super la vie à Lacanau.

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:38


Monique Meynieu avec Danny Larrue, secrétaire, le maire Jean-Michel David et l'adjointe Jacqueline Hoffmann.

Monique Meynieu avec Danny Larrue, secrétaire, le maire Jean-Michel David et l'adjointe Jacqueline Hoffmann. (Photo V. B.)



C'est avec une trentaine d'adhérents présents ou représentés que l'assemblée générale de la Mémoire canaulaise a eu lieu samedi après-midi. Une assemblée sous tension qui a duré pas moins de trois heures.

À l'origine du conflit, un projet de publication d'un livre sur l'histoire canaulaise à partir du patrimoine funéraire de la commune. Projet qui était porté par l'association avec le concours du conservateur du patrimoine, Marc Vignau, pour rédiger les textes. Un groupe de travail d'une dizaine de personnes s'est alors constitué afin d'effectuer les recherches nécessaires. « Les accords ont été faits verbalement, a précisé Monique Meynieu, présidente de l'association, et n'ont jamais été concrétisés sur papier ».


Bureau restreint

Elle a ensuite raconté, avec une extrême minutie, ce qui s'est passé au cours des derniers mois. Après l'été 2012, le travail s'est accéléré et un planning de manifestations arrêté afin de lancer la promotion et la souscription de l'ouvrage. La mise en page est abordée et les premiers contacts établis avec un imprimeur.

C'est à ce moment-là que plusieurs problèmes surgissent : le besoin de retoucher les photos et surtout l'incompatibilité du format des textes pour l'imprimeur. « Nous avions sous-estimé le travail, a expliqué la présidente, et besoin de plus de temps ». Cependant, le livre était programmé pour sortir vers le 15 juin, date qui coïncide avec les 150 ans du cimetière de Lacanau ville. Au fil des semaines, l'ambiance s'est dégradée et la présidente a avoué s'être « emportée » lors d'une « discussion violente », en exprimant son « désaccord sur la conception du livre, la méthode de travail et un calendrier stalinien ».

Le résultat : presque tous les membres du conseil d'administration de l'association démissionnent. Le groupe de travail ne veut pas abandonner le projet et décide alors, avec Marc Vignau, de créer une nouvelle association, les Amis du patrimoine canaulais et du Pays Landescot (A2PL) afin de pouvoir terminer le travail dans les délais. Un défi de taille pour offrir aux Canaulais un ouvrage déjà qualifié « de qualité ».

Aujourd'hui, la Mémoire canaulaise continue de fonctionner avec un bureau restreint. Le maire Jean-Michel David, présent à l'assemblée générale, ne s'est pas prononcé sur cette scission.

On peut espérer que ces deux associations qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine communal trouvent leur place et puissent se compléter dans l'avenir.

Mais à ce jour, pour la présidente de la Mémoire canaulaise, la collaboration est considérée comme « impossible ».

Article de Sud-Ouest du 5/2/13

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 07:57

L'assemblée générale de l'association de défense de la forêt et du littoral girondins a été l'occasion de faire un bilan sur les actions menées.

De gauche à droite : Liliane Savarit, secrétaire ; Brigitte Dupeyron, vice-présidente ; Dominique Gisson, présidente ; Gérard Calvinhac, vice-président.

De gauche à droite : Liliane Savarit, secrétaire ; Brigitte Dupeyron, vice-présidente ; Dominique Gisson, présidente ; Gérard Calvinhac, vice-président. (PHOTO pauline gleize)


Bilan moral chargé pour l'association. Dans la salle L'Escoure, Dominique Gisson, présidente de Vive la forêt (VLF), et Brigitte Dupeyron, vice-présidente, se sont relayées pour présenter la vingtaine de dossiers sur lesquels travaille l'association.

L'année écoulée a amené des victoires et des espoirs. Elle a aussi apporté son lot de déceptions. Le point sur quelques-uns de ces dossiers.

 

 

1 La Marina de Talaris, Lacanau

Vive la forêt a obtenu gain de cause dans ce dossier de projet de construction de 67 logements à proximité du rivage du lac de Lacanau. Le 23 juillet dernier, le tribunal administratif (TA) de Bordeaux a annulé un permis de construire accordé à la SCS Marina de Talaris par la mairie de Lacanau.

Il a aussi condamné la société à une indemnisation financière pour deux autres permis de construire qui avaient été retirés par l'entreprise.

« La victoire est totale », affirme Dominique Gisson puisque l'autorisation de défrichement a aussi été annulée.

2 La Bécassière, Carcans

Dominique Gisson a annoncé avoir bon espoir qu'un projet de construction au Montaut près de Maubuisson n'aboutisse pas. Le propriétaire de la parcelle où se situait le restaurant de La Bécassière souhaite construire deux immeubles. Mais, pour VLF, ce coin de nature situé entre les rives du lac de Carcans et le canal des étangs doit être protégé. Le tribunal n'a pas rendu sa décision mais le rapporteur public a demandé l'annulation de l'arrêté de permis de construire. Un avis de bon augure pour l'association. Mais la présidente veut rester prudente.

3 Un port au CFM d'Hourtin

La mauvaise surprise pour VLF vient du projet d'un port sur le site de l'ancien Centre de formation de la marine (CFM). L'association contestait uniquement les projets d'aménagements dans l'eau et non ceux prévus à terre.

Le président de la 1re chambre du TA n'a pas conclu à l'annulation du permis de construire. Or, le rapporteur public s'était prononcé dans ce sens. « Et il est très rare que le tribunal ne suive pas l'avis du rapporteur », s'émeut Dominique Gisson.

4 Le lotissement Bernos, Lacanau

Autre mauvaise nouvelle pour VLF : l'affaire du lotissement du Bernos connaît un rebondissement. En 2004 et 2005, la cour administrative d'appel de Bordeaux a confirmé l'annulation de deux arrêtés permettant la construction d'un lotissement sur la pointe du Bernos. « Un lieu magique qui n'était pas du tout urbanisé », pour la présidente. « Mais, en février 2012, le promoteur a déposé une déclaration de division de terrains pour le même site. Et cela n'a fait l'objet d'aucune objection de la mairie », s'exclame Dominique Gisson. Désormais, « les terrains sont en vente et des permis ont été déposés », affirme-t-elle encore.

Vive la forêt déférera prochainement les permis accordés devant le TA.

5 L'Usine à enrobés, Le Temple

Un membre du collectif d'opposition à l'implantation de cette usine a évoqué le thème lors des questions. VLF a apporté des commentaires détaillés dans le cadre de l'enquête publique. Si les permis de construire étaient délivrés, l'association porterait l'affaire en justice

D'après Sud-ouest pauline gleize
.

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 19:03

Un médocain pur jus et pur sucre comme le miel,

Un écrivain sur le Médoc, sur les médocains,

Un extrème centriste du centre, d'aprés lui!!!

Un coiffeur pour mecs, le mâtin exclusivement et encore entre 2 discussions avec des copains, et avec sélectivité, 

Un chanteur des années , bof , bof , il y a peu d'années

Le papa de Duvallon, 

Le café du mâtin , le tariquet 10h (ah Gilles tu nous manques) et le reste de midi,

La coupe du chef, ex maire de St helene, ex chef des phynances départementales venant se ressourcer,

Les explications aux jeunes vieux cons candidats sur les élections municipales de 2001 2006 2008 et etc,

L'acceptation de non-médocains présentant bien et si possible pas parigots sur les bords,

la gaïté va être en deuil!!!

 

voilà la roue tourne , c'est dur , dur l'âge!!

 

 

 

Bon, il reste Laurent et les dégustations et puis Duvallon et les bouquins.

 

J'ai dit , Bernard.

Repost 0
Published by jakin - dans Le Médoc
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 07:37

Lundi,dans l'après-midi, nous avons conduit (comme on le dit dans le langage policé), une jeune dame de 90 ans au doux prénom d'Aimèe.
Cette dame mariée depuis 70 ans à Henri (92 ans) était une des mémoires vivantes de Lacanau , du Lacanau ancien et nouveau.

Ce couple de tourtereaux ne s'était jamais quitté (sauf pour Henri, des grandes vacances imposées par un dénommé Hitler en Allemagne) , ni de jour , ni de nuit .

ils ont travaillé ensemble, ils ont vécu ensemble.

Mon amour, disait Henri sur cette boite fermée, était une femme native du nord des landes (pays pauvre entre les pauvres)  , transposée avec ses parents (trouver du boulot était un problème aussi à cette époque)  dans un autre pays aussi pauvre qu'était le sud médoc par le mirage des chemins de fer secondaires (ah les tortillards et autres tacots) dans ce quartier de la gare de Lacanau.

Aimée et Henri ont participé et participent à la vie  économique, associative, culturelle de Lacanau.

Economique par la tenue jusqu'à la retraite d'une petite entreprise de messageries , entreprise faisant le lien entre les entreprises locales et régionales, le lien entre la grande ville Bordeaux et le Médoc, le lien entre les personnes.

Associatives et culturelles par leurs participations aux associations sur la mémoire de Lacanau, le musée, les personnes. Mémoires de ces 2 personnages dans leur constance à photographier , raconter, écrire mettre en lumière les objets de tous les jours au cours de 90 ans de vie canaulaise.

Vivant dans ce quartier de la gare, gare démolie depuis lontemps à Lacanau, le bourg, la ville, il accueillait  toutes les personnes qui vivaient dans ce quartier et au delà. 

Ce couple sans enfants a eu tous les enfants du quartier et pas seulement pour manger les pommes dans leur jardin mais aussi pour aider tel mère ou père..

Il est symbolique que ces enfants de 70, 60 , 50 et même une pitchoun de 3 ans de ce quartier,  ont entouré Henri lors de ce passage vers un autre chose, d'Aimèe.

Il y avait derrière cette boite et Henri, les jeunes, les moins jeunes, les pas jeunes et les pas pas jeunes.

Oui ; c'est une bibliothèque qui part , oui, c'est une amoureuse de la vie et d'Henri qui part.

Evelyne, ma femme, sa filleule n'a pas encore réalisée. Elle l'a accompagné dans ce passage vers cet autre chose. Elle a été la porteuse du message ultime du médecin. Elle n'a pas , encore réalisé ce départ.

G... G... G... mais E...

Repost 0
Published by jakin33 - dans Le Médoc
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jakin
  • Le blog de jakin
  • : autodidacte, socialiste, hédoniste
  • Contact

Texte Libre

  • “Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer.”   Paulo Coelho
  • Comme écrivait Barthes dans « Mythologies » (à l'époque du poujadisme, ce mouvement de promotion du bon sens), c'est un concept qui empêche « d'imaginer l'autre »
  • "Les prétres (rabbins,curés, pasteurs, imams,bonzes etc)ne sont pas ce qu'un vain peuple pense" , "Notre crédulité fait toute leur science"   Voltaire
  • "L'absurde n'est pas un savoir, c'est un état acquis par la confrontation consciente de deux forces. Maintenir cet état demande une lucidité et nécessite un travail, l'absurde c'est la conscience toujours maintenue d'une « fracture entre le monde et mon esprit »"  Camus
  • "Connais toi, toi-même"  Socrate
  •   "Jouis et fais jouir, sa ns faire de mal ni à toi ni à personne :voilà, je crois, toute la morale »    Chamfort
  • "Les suppositoires à la nitroglycérine sont beaucoup plus efficaces que ceux à la glycérine pure, mais se révèlent beaucoup plus bruyants."    Pierre Dac

Recherche

Des mots et maux

La laïcité fait peur:

  • Peur de rendre les gens humains
  • Peur que les humains réfléchissent à leur condition d'humain
  • Peur de rendre les petits d'hommes devenir des êtres pensants par eux-même
  • Peur de voir se cotoyer des hommes croyants et non croyants
  • Peur que les femmes et hommes aient les mêmes droits
  • Peur que le blanc, le noir, le jaune, le basané, le rouge vivent en harmonie
  • Peur que les différences sexuels existent